Aktion Gemeinwohl!

Gemeinsam vom Mangel in die Fülle

VI. Affaires Publiques

Une civilisation mure se caractérise que leurs citoyens organisent leur communauté dans leur propre responsabilité. Dans les pays avec un gouvernement despotique cette indépendance est surtout impossible. Mais aussi les civilisations “avancées” en Canada, Scandinavie, Australie et aussi Europe de l’Ouest et Centrale répondent à une contradiction grave. Cette contradiction s’en manifeste que d’un côté il y a une économie au but lucratif mais d’autre côté un système des partis influence la situation politique qui considère la démocratie – donc le pouvoir du peuple – comme une délégation de l’autorité  à une caste de politiciens professionnels.  Ainsi la démocratie devient une cape magique pour un système qui supporte sans arrêt un système économique qui va essentiellement à l’encontre de l’intérêt du bien commun.

C’est pourquoi une civilisation mure et majeure doit se souvenir d’un système d’autogestion dont l’esprit s’oriente inconditionnellement au bien commun. Plus citoyens de cette civilisation participant à cette mission commune, plus partis deviennent inutiles qui souvent défendent les intérêts spéciaux des groupes riches.

En résultant les buts principaux:

  • Une civilisation mure s’appuie sur autogestion
  • L’autogestion a pour but la préservation et augmentation du bien commun
  • Le fondement de l’autogestion s’orientant au bien commun sont de personnes qui assument la responsabilité et se sentent tenues de poursuivre le bien commun et le codex éthique qui fait la base du bien commun

 

[download id= »3″]

Dieser Post ist auch verfügbar auf: Néerlandais, Anglais, Allemand, Russe, Espagnol